Loading...

Margie Gillis, L’équilibre dans le mouvement

Margie Gillis n’est pas seulement une danseuse passionnée, c’est aussi une artiste infatigable. Elle nous parle de ses prochaines créations.

La rencontre a lieu dans un café du boulevard Saint-Laurent, à la mi-mars. Dehors, il fait aussi chaud qu’en été, un prétexte idéal pour discuter avec Margie Gillis de sa participation à la marche soulignant le Jour de la Terre, le 22 avril : «Je me suis engagée dans plusieurs causes au fil des ans. Comme cette année, j’ai décidé de créer à Montréal parce que je m’ennuyais de ma ville et de mes amis, c’était plus facile pour moi de m’impliquer dans le Jour de la Terre», explique la danseuse contemporaine de réputation internationale.

Sa présence dans la métropole lui a aussi donné aussi l’opportunité de participer à l’événement Semaine Québec Danse, qui a s’est tenu en avril dernier où elle a donné deux représentations d’une nouvelle oeuvre inspiréedes notions de justice et d’équité dans la société. Le regard pétillant, l’artiste de 58 ans admet qu’elle a parfois l’impression que son corps et son cerveau vont surchauffer quand elle mène de front plusieurs projets : «En même temps, l’exploration de différentes émotions me permet de trouver l’équilibre».

Le 26 juillet, Margie Gillis donnera un spectacle au Théâtre de Verdure du parc La Fontaine. En première partie, elle sera accompagnée par Jorane. La chanteuse et violoncelliste cèdera ensuite la place au danseur Marc Daigle : «J’ai commencé à créer une nouvelle chorégraphie, un duo inspiré d’Occupons Montréal. Avec ce qui se passe du côté du gouvernement fédéral, j’ai l’impression qu’il y a quelque chose de toxique dans l’air. Le manque d’honnêteté et d’intégrité a un impact négatif sur les gens. C’est ce que j’explore dans cette chorégraphie. Je vais sans doute l’inclure au programme de la soirée, qui comprendra des extraits d’anciens spectacles».

Marc Daigle sera aussi du spectacle The Light Between, présenté du 26 au 30 mars 2013, à la Cinquième Salle de la Place des Arts. Dans cette autre création, Margie Gillis souhaite explorer le lien qui existe entre la substance et l’espace. Paola Styron, Holly Bright et Marc Daigle collaborent à la création de la chorégraphie. Par contre, pour des questions d’horaire et d’argent, Paola et Holly se partageront le rôle lors de la présentation. Margie Gillis sera à l’émission Visages de la danse le 6 juin à 9 h (et le 9 juin à 22 h) diffusée au Canal Savoir.

m07-art-de-vivre-margie-gillis-1
m07-art-de-vivre-margie-gillis-3
m07-art-de-vivre-margie-gillis-2

Hotel Quintessence