Loading...

Triad, six mains passionnées

ELLES SONT TROIS, ELLES SONT AMIES DE LONGUE DATE ET ONT MENÉ DE BRILLANTES CARRIÈRES. MAIS LEUR VIE N’A PAS ÉTÉ UN LONG FLEUVE TRANQUILLE…

Sylvie Dagenais, Andrée Bastien et France Leblanc ont été marquées tour à tour par le destin tragique de leurs enfants. Leur réaction : unir leur passion commune pour redonner un sens à leurs vies brisées et appuyer les fondations qui les ont tant aidées. C’est ainsi qu’est née Triad, une signature à six mains apposée au dos de toiles vendues au profit de Suicide Action Montréal, l’Association Sclérose en plaques de Laval et l’Association canadienne du cancer.

Après la parution de Une chance qu’on s’a, un recueil de chansons écrites par Jean-Pierre Ferland et illustré par Triad, le trio a le vent dans les voiles et poursuit sa mission. Les partenaires développent le service de création sur mesure. Ensemble, elles peignent de grandes toiles destinées aux bureaux, commerces et aires d’affaires.

Le sur mesure, c’est l’idée de prêter ses talents à ceux qui ne peuvent réaliser l’œuvre de leur rêve. Ainsi, elles choisissent les matériaux, les couleurs et le sujet selon l’idée du client. Abstrait ou figuratif, le résultat est toujours émouvant et heureux. Au final, ces œuvres donnent un sens à la vie des auteurs, comblent les acquéreurs et soutiennent des bienfaiteurs. Et puisque les résultats sont installés dans des lieux de passage, on peut dire que chaque toile génère un bénéfice pour tous.


Les femmes de 30 ans, 2010, Monotype 12 x 14

Les femmes de 30 ans, 2010, Monotype 12 x 14.

T’es belle, 2009, Monotype, 8.5 x 1
Triad

T’es belle, 2009, Monotype, 8.5 x 1

Triad, six mains passionnées


Une chance qu’on s’a, Les Éditions du Passage

Une chance qu’on s’a, Les Éditions du Passage
Disponible en librairie


McLaren