Loading...

Evolution

Les enfants quittent la maison, qui devient trop grande. Vivement un nid tout neuf pour entamer le prochain chapitre.

Lucie et Jean-Luc sont des Lavallois pure laine, à tel point que ce dernier a installé son entreprise à cinq minutes en voiture de leur domicile, situé dans le quartier Sainte-Rose. Depuis quelque temps, le couple a constaté que la donne a changé : leurs deux garçons ont quitté le foyer familial, laissant les parents avec une maison de trois étages, dotée d’une piscine qu’ils n’utilisent pas. Il faut donc repenser la maison pour les nouveaux besoins du couple. Ils croient trouver leur salut dans un condo : déception. Ce mode de vie n’est pas pour eux : l’accès à l’extérieur est compliqué, le voisinage omniprésent et bigarré. Jean-Luc décide de prospecter les environs en vélo et découvre un terrain à vendre à quelques rues de chez lui. Première étape réussie. Il faut maintenant trouver un entrepreneur. Facile : un voisin de Mont-Tremblant est constructeur; Louis Beaudoin est celui-là même qui leur a construit leur chalet. Ressource suivante : la personne qui dessinera des plans. Le beau-frère de Lucie suggère le nom de Mario Adornetto, qui a conçu sa maison-château. Notre duo accepte, tout en demandant que le style soit plus contemporain. Première rencontre satisfaisante, même si Lucie désire un toit plat et que Jean-Luc n’en veut pas. En guise de compromis, Adornetto propose un modèle hybride où le toit plat est relégué à l’arrière. Entretemps, Jean-Luc change d’idée; retour à la planche à dessin jusqu’à ce que tout le monde soit content.

La nouvelle demeure moderne sera de plain-pied : fini les escaliers, pour le plus grand bonheur de Lucie. Les plafonds seront très élevés pour donner un peu de volume à la maison par rapport aux autres du quartier. De l’intérieur, cette décision lui donne des allures de loft, d’autant que les nombreuses fenêtres sont pleine hauteur et que les pièces à vivre sont ouvertes. La décoration est réalisée par Karine Daoust, une designer proposée par Adornetto. Aucun meuble n’a été déménagé, car les parents ont laissé la maison en l’état à l’un de leurs fils. Le choix des matériaux s’est porté sur des matières nobles comme le bois et la pierre, et les teintes sont chaleureuses. Le but des propriétaires était de s’installer dans une demeure qui durerait plusieurs années et qui serait facile à entretenir. C’est d’ailleurs ce que Lucie préfère de son nouveau chez-soi : un environnement reposant. Il faut dire que tout est entièrement géré par la domotique et que le chauffage est radiant sous le parquet en bois d’ingénierie, fini en caryer. Même si l’on a voulu procéder à un redimensionnement en déménageant, on n’a pas complètement réussi; si un étage complet a disparu, on a quand même décidé d’aménager le sous-sol. Et il s’avère assez garni : chambre d’ami, salle de bain, salle d’exercice, bureaux, cellier, salle de télé et cinéma ! Au final, Lucie est très satisfaite de sa nouvelle demeure, qu’elle qualifie de cocon douillet et convivial. Elle se montre très enthousiaste à propos de son trio de rêve, qui a conçu, aménagé et construit ce lieu qu’elle espère occuper jusqu’à un âge avancé. Une nouvelle vie commence !

Styliste : Katerine Daoust
Photos: Adrien Williams

Evolution – e-mag

pub