Loading...

Les vins de la famille Hope

Paso Robles est une région côtière, ensoleillée et fertile, à mi-chemin entre San Francisco et Los Angeles. Peu importe le type de vigne plantée, elle procure des vins au nez d’épices, de réglisse et de baies avec, au goût, des textures douces et des tanins soyeux. C’est là que Chuck Hope et les siens se sont installés il y a une trentaine d’années alors que la région était très peu connue pour y produire du raisin et… des pommes. Dans les années 80, on y a rapidement privilégié le premier, pour fournir en cabernet le producteur de Liberty School de l’époque, le très réputé Caymus Vineyards. Austin, le fils, visite la vallée du Rhône où il s’initie à leurs cépages et à leurs méthodes de vinification. Peu après, il obtient un diplôme universitaire en Science des fruits, en Californie, et effectue un stage dans la vallée de Napa. C’est en 1996 que le clan Hope prend véritablement son envol avec le rachat de Liberty School et l’avènement de Treana.

En 2000, Austin Hope lance sous son propre nom des vins haut de gamme, inspirés de ceux de la vallée du Rhône. Huit ans plus tard, la famille Hope crée les vins Candor développés à partir de zinfandel et de merlot. Finalement, on ajoute un petit nouveau en 2010, le Troublemaker, en l’honneur d’Austin, son créateur ! Aujourd’hui, les cinq marques sont rassemblées dans une même société : Hope Family Wines. Père et fils sont impliqués dans leur communauté, ont été honorés dans leur coin de pays pour leur travail et sont reconnus pour accorder de l’importance au développement durable.

Dans le cas du Liberty School, on peut déguster un chardonnay, un rosé et trois rouges, le Cabernet sauvignon, la Syrah, et le Zinfandel (créé pour le Québec !); vieillis en barriques et axés sur le fruit, ce sont de véritables vins de plaisir. De façon surprenante, pour des produits de ce prix, ils vieillissent excessivement bien. Treana offre un rouge, fait de cabernet sauvignon et de syrah, et le blanc Central Coast, issu de marsanne et de viognier, des cépages chers au Rhône ; tous deux possèdent un très bon potentiel de vieillissement. La gamme Austin Hope donne la vedette à la syrah et au grenache ; on y retrouve aussi un rosé : l’élégance du Vieux Continent couplée à la puissance du Nouveau Monde. Enfin, le dernier né, le Troublemaker, est un vin inspiré de la vallée du Rhône, élaboré avec de la syrah, du mourvèdre et du grenache, issus de Paso Robles. Décidément, une production à découvrir. Et tant qu’à faire, pourquoi ne pas visiter la région et passer voir les Hope ?

LES VINS HOPE FAMILY WINES sont représentés par La Céleste Levure (lacelestelevure.ca) et vendus à la SAQ.

m07-tchin-hope-family-wines-3
m07-tchin-hope-family-wines-1
m07-tchin-hope-family-wines-2

Laval Jaguar Range Rover