Loading...

Copenhague, rencontre avec une belle Danoise

Comme beaucoup d’entre vous, j’ai entendu bien des commentaires négatifs sur les villes scandinaves; qu’elles sont froides, antipathiques, peu intéressantes, et j’en passe. Pas étonnant que ma perception de ces villes ait été biaisée. Mon caractère chaleureux et curieux de Gaspésien me portait tout naturellement à préférer les cités latines, américaines et européennes. Lorsque qu’on m’a dit: « Paul, pour notre premier numéro, nous aimerions beaucoup parler d’une ville scandinave… », je me suis dit « Ok, c’est le temps ou jamais de découvrir Copenhague».

Heureusement, j’ai quelques amis qui vivent à Copenhague. Ils se sont chargés de me faire aimer leur ville ; et étonnamment, ils n’ont pas eu beaucoup d’efforts à fournir! La chaleur, les bonnes manières ainsi que l’ouverture d’esprit des Danois m’ont charmé dès le départ. Résultat ? Je suis devenu amoureux, amoureux fou de cette charmante, classique, discrète, moderne et authentique cité! Et même si je n’y ai passé que quatre jours au début mars – quatre jours sous les nuages, la pluie, l’humidité… avec seulement quelques heures de soleil pour prendre mes clichés – , je la place désormais dans mon palmarès des villes où j’aimerais bien habiter un jour!

Bienvenue dans la ville de l’architecte Arne Jacobsen, du cinéaste Lars von Trier, et de la société Bang and Olufsen. Bienvenue dans une ville où les gens sont heureux et savent s’arrêter pour profiter de la vie! Bienvenue à Copenhague !

L’architecture de Copenhague est remarquable de diversité; il n’est pas rare de voir des magnifiques palais du dix-septième au dix-neuvième siècle côtoyer des immeubles modernes au design avant-gardiste. Tout y est beau, coloré, propre et sent bon l’air marin. En parcourant les rues et en traversant les ponts du centre-ville, on peut bien sûr admirer les bâtiments, mais ce qui frappe le plus ce sont les gens qui circulent à vélo, souriants et heureux. À découvrir : la rue Strøget, artère commerciale, piétonnière et agréable du centre-ville.On y trouve tous les grands noms de la mode et du design, plusieurs squares charmants ainsi que des cafés et des terrasses où il fait bon s’arrêter. À NOTER : Copenhague vit la semaine. Les magasins sont fermés les dimanches et ferment à midi, deux samedis par mois. Les autres samedis, les commerces sont ouverts jusqu’à 17 h seulement! Mes amis Danois me le confirment, à Copenhague, les week-ends sont consacrées à la famille et aux amis.

Nyhavn, qui signifie nouveau port, est le cœur touristique de Copenhague. Même si je ne suis pas particulièrement attiré par ce type d’endroits, je vous le recommande. Ce détour à Nyhavn est indispensable pour saisir les origines de la ville ainsi que son lien avec la mer.Je vous conseille par ailleurs d’y aller en fin d’après-midi, car c’est à ce moment que la lumière et l’ambiance y sont à leur meilleur. Asseyez-vous à une terrasse, commandez un café, un verre de vin ou un bon scotch, et profitez de ce moment unique, tout simplement!

Le First Hotel Skt. Petri, installé dans un ancien magasin-entrepôt, est un hôtel chic, design, et non-prétentieux situé en plein cœur de la ville, à quelques pas de la rue Strøget. C’est l’hôtel de prédilection des artistes comme Lady Gaga, Kirsten Dunst et David Lynch.
Krystalgade 22, firsthotels.com 45 33 45 9100

Le K Bar, mon coup cœur, est un petit bar à l’atmosphère feutrée et chaleureuse… l’endroit parfait pour une soirée enivrante. Question « drink », faites-vous conseiller par une pro (sa réputation n’est plus à faire), la charmante propriétaire Kirsten Holm ! Les dirty martinis sont excellents.
Ved Stranden 20, k-bar.dk 45 33 91 92 22.

Pour une véritable expérience gastronomique, façon danoise, je vous suggère Umami, un restaurant japonais situé également au centre de la ville. Un service hors pair et des plats tout simplement excellents, Essayez le sushi à la pétoncle et au foie gras, c’est divin! Attention, les prix sont assez élévés : comptez 400 dk (environ 75 $) pour deux personnes, saké et vin inclus.
Store Kongensgade 59, restaurantumami.dk 45 33 38 75 00.

Le Nouvel, petit resto classique et bruyant, offre quant à lui une cuisine française revue et corrigée à la danoise. La clientèle est chic, sans prétention, éclectique et joyeuse; un endroit idéal pour passer un bon moment.
Gammel Strand 34, restaurant.nouvel.dk 45 33 32 04 00.

Texte et photos par: Paul-André Laroque

Silestone