Loading...

Dubrovnik Croatie

Après 17 heures de vol incluant les transits :
Bienvenue au pied de la mer Adriatique,
Bienvenue à Dubrovnik !

Jeudi 5 mai 2011, vol Francfort-Dubrovnik effectué par Croatia Airlines. Regardant par le hublot j’aperçois de la neige, l’homme assis à mes côtés, un colosse et fier Croate, s’empresse de me dire que ce sont les montagnes de la Slovénie. Il me demande d’où je viens et le but de mon voyage à Dubrovnik.

Au cours de cette envolée de deux heures, cinq hommes me racontent leur pays, leurs anecdotes. J’apprends alors que la cravate a été inventée par les dames croates qui la donnaient à leur mari lors de leur départ pour la guerre. On me conte aussi que l’acteur John Malkovich (d’origine croate) ainsi que l’animatrice américaine Oprah Winfrey avaient élus domicile à Dubrovnik. «Elle doit certainement y aller un week-end par an seulement», lui dis-je et il me répond en souriant: «Ce n’est pas grave, cette dame riche et célèbre a le choix d’acheter une maison partout où elle veut, et elle a choisi Dubrovnik ! Numéros de téléphone échangés ainsi que quelques fortes poignées de mains et me voilà en Croatie.

Les bagages récupérés, j’aperçois un homme, tout sourire, tenant un écriteau à mon nom. Il me souhaite « bienvenue dans mon pays, ma ville, ma fierté. » Il s’agit d’Yvan, le chauffeur, qui ajoute « allez viens, je vais te montrer un peu la ville avant de te conduire à l’hôtel. » Quel accueil chaleureux !

Malheureusement, fatigué de ma journée, je préfère entrer à l’hôtel et le remercie de son offre. D’ailleurs je n’aime pas avoir de guide, je préfère découvrir par moi-même et Dubrovnik s’y prête bien.

Ma visite de Dubrovnick me révèle un bijou architectural situé entre les montagnes de la Bosnie-Herzegovine et l’eau turquoise de la mer Adriatique. Les Dubrovnikois sont, tout comme leur ville, solides, beaux, soignés et pas compliqués. À ma grande surprise aucune trace des bombardements subis dans les années 90 ne se laisse voir, ni dans la ville, ni chez les gens. Ils ont simplement décidé de regarder en avant et de se relever.

Bienvenue à Dubrovnik

Il faut absolument prendre une heure pour parcourir les murs de la forteresse de la vieille ville. La vue y est magnifique, il est préférable d’y aller tôt le matin ou à la fin de la journée. La lumière sur les toits de terre cuite, découpe la ville de façon extraordinaire, la couleur varie selon la position du soleil. Muni de bons souliers de marche, prenez votre temps, c’est la balade parfaite pour les amoureux !

Bienvenue à Dubrovnik

Couchers de soleil vus, tous les jours, de mon balcon à l’hôtel Dubrovnik Palace L’un des plus beaux moments de la journée, où tout semble recommencer, parfait pour recharger ses piles après de longues marches, et pour repartir en soirée, souper en ville. Je tiens à le dire, Dubrovnik est un endroit pour se reposer, marcher, se baigner. N’y allez pas en pensant faire la fête tous les soirs, c’est plutôt un endroit où relaxer et profiter de la mer. C’est merveilleux !

Bienvenue à Dubrovnik ! Bienvenue à Dubrovnik !

Un des points centraux de cette petite ville fortifiée, est bien sûr le vieux port, vous pouvez y prendre un bateau et aller sur l’île de Lokrum où il y a de superbes endroits pour se baigner. On peut même sauter dans la mer à partir de hauts rochers de 20 à 50 pieds. Je n’avais pas fait ça depuis l’adolescence, et ce fût l’un de mes moments préférés de mon voyage. De l’adrénaline pure qui nous fait sentir vivant. Tout près de ces rochers, il y a aussi une plage naturiste, pour ceux que cela intéresse, une plage pour adulte avec une vue spectaculaire sur le continent ! C’est aussi un must, l’eau y est propre et d’un bleu clair très invitante ! J’adore l’eau, l’ai-je déjà dit ? Si vous voyagez avec des ados, allez-y, ils seront bien contents, je parle, bien entendu, du rocher…

Parcourez toutes les petites rues

Parcourez toutes les petites rues, vous y verrez des occupants (des Croates purs), de petites boutiques, cafés, bars ainsi que des restaurants. On peut aussi y entendre les gens se parler d’une maison à l’autre. Les Croates acceptent et cohabitent bien avec les touristes. N’hésitez pas à leur parler, ils sont très accessibles et la plupart parlent anglais.

C’est la place centrale de la vieille ville

Cette magnifique image parle d’elle-même. C’est la place centrale de la vieille ville, et à cette heure les oiseaux y sont fous, il faut faire attention pour ne pas se faire heurter par un pigeon. Plusieurs terrasses vous donnent accès à ce spectacle et beaucoup de petits commerces vendent de la crème glacée. Laissez-vous tenter, au diable les calories, les vacances c’est fait pour décrocher, non ?

Bienvenue à Dubrovnik

Photos: Paul-André Larocque

McLaren