Loading...

L’aventure Lauzon tient la route

QUI AURAIT PRÉDIT QU’ERNEST LAUZON FERAIT UN SUCCÈS AVEC SON PETIT COMMERCE DONT L’ALLURE SEMBLAIT TRÈS MODESTE À L’ORIGINE ?

En 1963, Ernest Lauzon, un entrepreneur qui fait carrière jusque là dans le domaine forestier en a assez de travailler dans le fond des bois. D’autant qu’il se promène en Ford décapotable et qu’il aime les voitures : il décide donc de se lancer dans le commerce de la vente automobile. Il s’installe, à côté de la maison familiale, en plein champ et à proximité des poules, à Sainte-Thérèse-De Blainville, pour vendre des autos usagées. Quelques véhicules sur un terrain gazonné, aucun éclairage, de rares pancartes : on pouvait se questionner sur la pérennité de son entreprise.

Pourtant, près de 50 ans plus tard, Automobiles E. Lauzon est une dynamique et florissante compagnie qui regroupe trois bannières (Volkswagen, Audi, Porsche) et emploie 250 personnes, dont les deux fils d’Ernest qui ont pris la relève, Michel à titre de président et Claude, vice-président.

En 1977, Ernest laisse tomber les voitures d’occasion au profit de Volkswagen flambant neuves. Mais la nouvelle salle d’exposition ne contient qu’un seul modèle : une Rabbit ! Il y a bien quelques autres autos dans la cour arrière, mais on peut quand même parler de débuts très modestes pour les fils qui viennent de se joindre à lui en 1976. L’association avec le constructeur allemand offre d’ailleurs un certain parallèle avec sa propre situation : la famille Volkswagen aussi s’agrandit avec les marques Audi et Porsche, qui s’ajoutent aux produits offerts par les Lauzon. La dimension familiale constitue un des axes du succès de Lauzon. Pas seulement parce que les deux filles de Michel et les deux garçons de Claude y travaillent, mais à cause de la philosophie de l’entreprise qui accorde une place de choix aux vendeurs, mécaniciens et autres employés qui sont vus, selon Catherine, responsable du marketing et des ressources humaines, comme des ambassadeurs. Encore une fois, on voit que le facteur humain s’avère primordial. Le bouche à oreille fait le reste.

Aujourd’hui, le groupe fondé par l’homme de 92 ans qui a conduit sa voiture jusqu’à l’année dernière, vend annuellement 4500 véhicules à quatre endroits différents, tous plus rutilants les uns que les autres. Et Michel souhaite que ses enfants et ceux de Claude vont tenir encore longtemps le flambeau de cette institution, maintenir leur passion de vendre des autos en plus d’en assurer le service. Ça tombe bien, car le partenaire de la famille Lauzon, Volkswagen, ambitionne de son côté de devenir le fabricant numéro un au monde.

lauzon.qc.ca

1971: RITA ET ERNEST LAUZON FONDATEURS

1971: RITA ET ERNEST LAUZON FONDATEURS

1991: ÉQUIPE DE AUTOMOBILES LAUZON

1991: ÉQUIPE DE AUTOMOBILES LAUZON

Michel lauzon, président actuel d’automobiles

Michel lauzon, président actuel d’automobiles

Hotel Quintessence