Loading...

Miroir de l’âme

UN HOMME ET SA FEMME ONT MIS PRÈS DE DIX ANNÉES À IMAGINER LEUR FUTURE MAISON, PUIS DEUX ANS À LA CONSTRUIRE AFIN QU’ELLE CONVIENNE JUSQU’À CE QUE LES ENFANTS QUITTENT LE FOYER. AU-DELÀ DE CETTE PLANIFICATION EXCEPTIONNELLE, C’EST UN INTÉRIEUR À LEUR IMAGE QU’ILS ONT VOULU CRÉER.

Le couple a discuté, colligé des idées, pris des photos sur plusieurs continents lors de voyages, d’affaires ou d’agrément, pour alimenter leur réflexion sur la maison de leur rêve. Celle-ci a pris vie à Hampstead sur l’île de Montréal sous la forme d’une résidence de style Tudor de trois étages, totalisant 5 000 pieds carrés. L’homme, un professionnel du domaine de l’habitation, et son épouse ont travaillé de concert avec l’architecte Rhona Goldenberg et la designer Ellen Coopersmith. Tout, absolument tout, a été pensé dans les moindres détails par le quatuor. Le but était d’obtenir au final une demeure confortable et qui soit leur reflet, pour ce duo dans la quarantaine, parents de trois jeunes enfants. Comme ils reçoivent énormément, ils disposent d’une cuisine en conséquence et d’une salle à manger à l’avenant. Non seulement la table a été construite sur mesure (Kriscan) pour accommoder huit convives en tout temps, mais elle s’allonge jusqu’à recevoir 14 personnes. Là où on s’incline devant la prévoyance des propriétaires, c’est lorsqu’on constate que les six chaises à pourvoir ont un espace de rangement construit au sous-sol pour être entreposées.

Pour les pièces à vivre, un étage assez ouvert où de hauts plafonds, une abondance de moulures et de nombreux lustres donnent le ton. Le décor, délibérément intemporel, est conçu pour durer, mais aussi pour créer de l’effet. Choc du chêne foncé et des murs blancs, l’atmosphère en impose tout en restant invitante.

Une cuisine (Cuisilab) et un coin repas spacieux pour un couple qui aime recevoir, où tout est fait sur mesure à l’instar de toute la maison. Bien que l’ensemble soit neuf, le marbre choisit pour habiller le mur présente des aspérités, ce qui lui confère un peu de vécu.

Presque tout le mobilier rembourré est créé sur mesure (Lorenz), il offre donc pleine satisfaction puisqu’il correspond exactement aux besoins des occupants : la planification est la meilleure amie de la décoration.

L’aménagement a été fait de concert avec une designer et une panoplie de fournisseurs triés sur le volet. Que ce soit pour le foyer au gaz du salon, le chemin d’escalier, le lustre monumental ou les fenêtres (Marvin), rien n’a été laissé au hasard : le tout est donc très cohérent.

Au royaume des enfants, le confort est de rigueur. Ils ont beau n’avoir que cinq et trois ans, les petits grandiront dans leur chambre jusqu’à l’âge adulte : l’espace est là, la base est posée, le décor évoluera au fil de leurs intérêts. Pour l’instant papa fait don à fiston d’un dossard vintage du Canadien acheté dans un encan et signé par… Maurice Richard !

Côté décoration, les propriétaires ont voulu une demeure classique avec une touche contemporaine afin qu’elle soit intemporelle et vieillisse bien. Si le blanc domine et que les parquets sont partout de chêne verni foncé, ils se sont préoccupés des détails pour susciter un effet wow. Les Constructions Martico a donc dû fabriquer une grande quantité de moulures, de cimaises, de doucines et de lambris qui donnent du caractère à l’ensemble. L’abondance de lustres un peu partout apporte aussi un cachet majestueux. La plupart ont été achetés directement ou fabriqués sur mesure par l’entremise du magasin Union, spécialisé en la matière. On a fait appel à Guy Gibeault de Cuisilab pour faire les plans et commissionné DécorInox pour réaliser la spectaculaire hotte surplombant une gigantesque plaque de cuisson au gaz (Wolf) qui voisine un dosseret imposant fait en marbre italien patiné (Fior di bosco chez Stone Age), et les électros en inox (Sub-Zero) qui jouxtent le quartz des plans de travail. Partout, donc, la planification a fait son œuvre, le travail d’équipe aussi, mais d’abord et avant tout, la vision d’un couple qui voulait une résidence à son image, à la fois fonctionnelle, chaleureuse et invitante.

La tranquillité pour les parents vue sous la forme d’une suite d’hôtel. La salle de bains n’est pas en reste côté confort avec son bain Kallista (le haut de gamme de Kohler), sa vaste douche vapeur et multijets (Kohler) et son chic sol en céramique (Mosaïque Surface).












VIDÉO ÉLEIADE

PHOTOS PAUL ANDRÉ LAROCQUE

Le Studio Luminaire