Loading...

Un air de Nouvelle-Angleterre

La designer, animatrice télé et femme d’affaires Ginette Lorrain a mis à sa main une maison dont l’extérieur seulement était typique du style Cape Cod.

Ginette habite avec son mari Olivier et son fils Francis cette demeure dans une ville de la couronne nord. Le terrain est aménagé à l’anglaise et recèle un arbre centenaire majestueux auprès duquel la maison fut érigée il y a sept ans. La propriétaire a fait construire une terrasse à deux paliers en cèdre cueilli sur place ! Et elle a conçu un potager avec un soin méticuleux où poussent plusieurs variétés de tomates traditionnelles (certaines grosses comme un melon !), dont une variété de couleur noire. On peut trouver de ses légumes à la boucherie qu’elle vient d’ouvrir avec son fils à Rosemère.

À l’origine, l’intérieur était dans des tons de brun, d’ocre et d’orange, et de style manoir, au cachet très ostentatoire. Ginette a tout passé ça au blanc (des chauds et des froids, et du gris), pour donner un look bord de mer. Elle a également opté pour un côté organique avec des bois naturels ; le lin est aussi à l’honneur. Dès l’entrée, on retrouve la créativité et l’audace de la designer : les murs sont tapissés littéralement d’horloges, six au total ! Au sol, de l’ardoise de Montauk donne le ton de la côte est américaine, mais les cabochons en Mini Crystal ajoutent un coefficient de difficulté au travail. Des matériaux identiques utilisés dans la cuisine, mais de manière différente, ont occasionné des travaux qui ont duré un mois, pour une simple question d’épaisseur et de coupe incompatibles ! La même attention a été apportée aux parquets. Pour rester dans sa thématique de la Nouvelle-Angleterre, Ginette a voulu avoir une couleur de bois d’épave pour ses planchers. Elle a travaillé durant plus de huit heures à faire des tests avec le coloriste de Carpette Multi Design pour arriver à la teinte souhaitée.

Peu de choses sont restées de l’ancienne cuisine, si ce n’est quelques armoires laquées à neuf. Mais plusieurs appareils électroménagers ont fait leur entrée, car Ginette est une cuisinière qui aime recevoir. Son potager, complètement bio, lui sert à confectionner des mets, dont certains se retrouvent à son nouveau commerce. On voit ça et là ses légumes faire des taches colorées, ce qu’elle apprécie dans un décor. Ici, des tomates cerise fraichement cueillies font les belles sur l’îlot ; ailleurs, des concombres blancs devenus orange impressionnent. Il n’y a pas que l’éphémère qui se colore : des assiettes du Mexique et du Maroc brillent de tous leurs feux. Les souvenirs de voyage sont aussi au rendez-vous. Pour Ginette, fini la décoration dépouillée un peu trop froide. Et bonjour le bonheur.

Dans le solarium adjacent à la cuisine, des fauteuils en rotin (Jardin de ville) flanquent une table en chêne blond européen, tout à côté d’une armoire à la québécoise. Et un lustre à pampilles de cristal surmonte le tout, dans une atmosphère maritime.

Dotée d’un goût sûr, Ginette peut se permettre de changer la coloration de la maison tout en gardant des éléments d’origine, comme la rambarde de l’escalier en bois et en fer forgé. Des meubles et des objets choisis avec soin et cadrant dans un thème général, donnent un résultat agréable, même lorsqu’il s’agit d’une simple photo montée sur un cadre et achetée chez… IKEA. Partout les pièces sont nimbées d’une atmosphère calme et rassurante. Une sophistication toute simple. Un décor accueillant. Comme la propriétaire.














Photos : Angus McRitchie

Laval Jaguar Range Rover