Loading...

Investir dans sa passion

En 1966, j’ai vendu pour un misérable 5 000 $, une Porsche 904 GTS qui vaut aujourd’hui 2 millions de dollars. Plus futés que moi, Richard et Mario Petit ont acheté avec des amis, et pour un ridicule 10 000 $, un vieil autobus ayant servi à exhiber la technologie GM dans les années 50 (The Parade of Progress). Après restauration, ce qui était au départ une véritable épave a été revendu dans un encan pour 4 millions de dollars. Bon investissement dites-vous ? Au grand dam de son gérant de banque, Richard croit fermement qu’il a perdu une petite fortune avec les voitures qu’il n’a pas achetées.

Ce qui précède n’est ni une légende urbaine, ni un conte de fées et encore moins des faits isolés. Ce sont des exemples recensés qui démontrent que l’automobile n’est pas nécessairement un emblème de dépréciation ne servant qu’à consommer une partie du budget familial. Il existe une foule de modèles sur le marché qu’il faut trier sur le volet dont les chances d’appréciation sont à surveiller de près. À titre d’exemples : selon Ferrari Market Letter, une 275 GTB frappée de l’emblème du cheval cabré a vu sa valeur augmenter de 73 % au cours des trois dernières années. Même scénario pour une Dino qui a progressé de 60 %.

Bien sûr, il n’est pas donné à tout le monde de faire la part entre le bazou et la future voiture de collection. Mais, des experts conseils qui oeuvrent dans le milieu des automobiles anciennes ont l’oeil pour dénicher ces trésors qui dorment souvent dans de vieilles granges. La plupart sont eux-mêmes des fanatiques de ces Ferrari, Mercedes-Benz, Porsche et autres modèles d’exception destinés à la postérité.

À une époque où les placements traditionnels ne rapportent que des clopinettes et où les indices boursiers stagnent, c’est probablement la route à suivre pour faire fructifier son argent. D’ailleurs, il existe déjà en Europe, un fonds d’investissement spécialisé qui, en 5 ans, a vu sa valeur progresser de 67 %.

Quand on sait qu’une voiture comme la Ferrari 250 GTO de 1962 a dernièrement atteint un prix record de 35 millions de dollars, on n’a pas de misère à le croire. En investissant dans un fonds axé sur l’automobile de collection, les fanatiques peuvent participer à cette explosion des prix à un coût raisonnable. En faut-il davantage pour faire la preuve qu’investir dans sa passion est la meilleure façon de nos jours d’associer plaisir et bénéfices.

voiture-de-collection

Au moment de l’achatvoiture-de-collection

Au moment de la revente.voiture-de-collection

Valeur accrue… avec la reconstruction du pont Champlain.voiture-de-collection

M. Gunter, spécialiste Mercedes : chaque voiture doit avoir son docteur ! voiture-de-collection

Dans toutes les listes des 10 plus belles voitures.voiture-de-collection

Les voitures sympathiques sont toujours en demande.voiture-de-collection

Plus agréable à regarder et plus performante que les résultats boursiers !voiture-de-collection

Avenue Design