Loading...

Maîtres cubes

AU COEUR DU PLATEAU-MONT-ROYAL SE TROUVE UNE DEMEURE CONTEMPORAINE ET CHALEUREUSE DOMINANT LES ESPACES AU MÈTRE CUBE PRÈS. VISITE D’UN ENVIRONNEMENT AU DESIGN AÉRIEN ET INSPIRANT, RÉVÉLANT UNE JUDICIEUSE UTILISATION DE MATÉRIAUX ROBUSTES EXPLOITÉS TOUT EN FINESSE.

Partir sur de nouvelles bases nécessite généralement volonté et imagination. C’est aussi le pari qu’a tenu ce couple formé depuis plus de 30 ans à la suite d’un séjour de quelques années à Boston. En plein coeur de Harvard Square à l’époque, les deux ont redécouvert le charme des quartiers jeunes, dynamiques et urbains où les emplettes se font à pied, où les édifices affichent une architecture issue de différentes époques, mais toujours d’un style pur.

De retour au pays, ils ont sillonné les rues de Montréal jusqu’à repérer, sur le Plateau-Mont-Royal, une résidence qu’ils allaient pouvoir reconstruire en duplex. Faisant équipe avec l’architecte Henri Cleinge, ils ont opté pour une structure en « U » exploitant la profondeur du terrain, selon une approche modulaire regroupant des espaces cubiques de 19 pieds. Les matériaux extérieurs retenus constituent la toile de fond en termes de design : des briques d’un gris-brun solennel mais enveloppant, incluant des insertions de laiton oxydé.

Au coeur du projet, l’usage de plusieurs portes murales fenestrées pleine hauteur, la présence d’un pont central au rez-de-chaussée, réunissant les parties avant et arrière, et la création d’un couloir continu auquel se grefferait l’ensemble des pièces, visibles tout au long de celui-ci. Une approche linéaire qui a séduit les propriétaires, puisqu’elle leur donne l’impression de traverser une succession de vitrines présentant différentes scènes, tel un théâtre où il fait bon vivre. La configuration des lieux comprend une zone verte centrale, plein soleil en après-midi et doublement accessible via des portes coulissantes vitrées liées aux zones adjacentes. Une fois ouvertes, elles forment une nouvelle aire agrandie, empreinte de liberté.

La zone verte arrière anime la cuisine dès les premiers rayons de soleil est aussi présente, et ce, sans sacrifier la création d’un garage double, un luxe convoité dans ce secteur.

Parcourant la maison avec sa propriétaire, Manon Bélanger – designer de métier –, je remarque la pureté visuelle des lieux, due à un savant équilibre entre des matériaux robustes combinés à un design tout en finesse; un ensemble offrant une agréable sensation de « flottement enraciné » dans chacune des pièces. Ses orientations clés ont mené à la création d’un univers à la fois contemporain et chaleureux : une cuisine épurée de couleur champignon avec coup de pied abaissé à effet monobloc, un escalier flottant et linéaire, des portes avec rails au plafond, plusieurs murs de verre, un sol de béton poli et l’absence de moulures.

Ses sources d’inspiration ? Des voyages en Europe – dont une visite du célèbre Salone del Mobile, à Milan –, son passage à diverses boutiques locales et des recherches intensives sur Internet l’ayant mise sur la piste de créateurs, d’artisans, d’exécutants et de fournisseurs qu’elle a engagés avec l’aide de son conjoint. Après trois années d’efforts, nos « maîtres cubes » peuvent désormais profiter d’un havre unique, à l’image de leur complicité.

manonbelanger.com

Maîtres cubes – e-mag

Photos : Adrien Williams

YUL