Loading...

Marc-André Normand, déterminé

Marc-André Normand est quelqu’un que l’on pourrait qualifier de débrouillard. Le jeune homme de 33 ans travaille fort, apprend vite et livre la marchandise. Il fait de l’aménagement paysager depuis l’âge de 13 ans. Au début, il tondait le gazon et taillait des haies avec son oncle. À 16 ans, il a acheté l’entreprise de ce dernier; rien d’étonnant à cela, car il vient d’une famille d’entrepreneurs. L’année suivante, il s’est lancé dans la pose de pavés, un créneau plus prometteur, et il a appris rapidement sur le mode essai et erreur. Au fil du temps, il a ajouté tous les services que l’on s’attend de recevoir d’une telle compagnie : excavation, plantation, maçonnerie, piscine de béton…

Son entreprise a grandi grâce à la publicité efficace que constitue le bouche à oreille et à des partenaires comme Construction Voyer et plusieurs autres, qui l’ont dirigé vers des clients désireux d’avoir une allée de pavés ou une piscine creusée avec chutes d’eau. Pavé et Paysagiste Mapa compte maintenant six employés à temps plein qui travaillent, d’avril à décembre. La clientèle est principalement résidentielle, bien que des contrats proviennent aussi d’institutions, comme l’aménagement du parvis de la Maison olympique de Montréal, au centre-ville, ou encore le parc Henri-Grignon à Sainte-Adèle. Même si les clients sont souvent dans une niche haut de gamme, Marc-André se fait un point d’honneur d’offrir le même service de qualité à tous. Il se permet même de garantir sa pose de pavés pendant cinq ans. Normal, car il met trois fois plus de temps à la préparation d’un chantier qu’à sa réalisation, le tout en un temps record. Son secret ? Marc-André est aussi pompier : cela lui a appris à être très débrouillard. Si chaque incendie a sa nature propre et ses défis particuliers, chaque contrat d’aménagement apporte son lot de surprises et d’embûches avec lesquelles il doit composer. Marc-André Normand, travailleur inspiré et acharné, excelle dans toutes les facettes du métier.

pavemapa.com

Photo : Yves Lefebvre

Marc-André Normand, déterminé – e-mag

Maison Lipari