Loading...

Précision suisse

C’est une histoire très actuelle que celle de la marque Valmont, puisant dans la tradition médicale suisse et promouvant un luxe sans ostentation. À découvrir dans un lounge sis dans le Vieux-Montréal.

La marque s’inscrit dans l’Histoire avec un grand H puisque dès 1905, la clinique Valmont accueillait le poète Rainer Maria Rilke, Ingrid Bergman ou encore Coco Chanel, entre autres personnalités adeptes des traitements d’hydrothérapie.

Dans les années 1980, la clinique se positionne comme la première se consacrant non seulement à la santé, mais aussi au bien-être. Un concept novateur qui comprend la mise au point de soins visant la régénération de la peau, sur lesquels travaillent des cosmétologues. Leurs travaux sur les molécules actives aboutiront ainsi à la création de la cosmétique cellulaire, énergisant la peau de l’intérieur.

La marque Valmont telle que nous la connaissons aujourd’hui est le fait d’un couple visionnaire formé de Didier Guillon et Sophie Vann-Guillon. Rencontrée à Athènes, celle qui a travaillé pour Balmain, Oscar de la Renta et Yves Saint Laurent évoque pour nous leur complémentarité : « Didier a su faire prospérer la marque avec des idées novatrices et souvent décalées. Quant à moi, guidée par mon intuition, je dois les concrétiser et les rendre facile d’accès. J’arrive toujours à sentir ce qui va arriver. » Retarder les signes du temps par l’utilisation d’actifs ayant un impact sur le renouvellement des cellules cutanées, l’eau des glaciers riche en oligo-éléments ou encore l’ADN issu de laitance de saumon sauvage du Canada, voilà la signature des produits Valmont, dont la concentration des principes actifs est, selon Mme Vann-Guillon, toujours à la limite des soins médicaux. Un processus créatif et une recherche du beau qui vont de pair avec la promotion de l’art à laquelle s’engage la Fondation Valmont, parrainant des expositions à travers le monde.

Outre ses trois enfants, le couple a agrandi la famille Valmont, qui se retrouve dans 45 pays, se déclinant dans diverses destinations de niche – instituts de luxe et spas d’hôtels 4 et 5 étoiles –, dont une à Montréal. Un havre de paix réservé aux initiés, qui s’y voient prodiguer des soins anti-âge corps et visage aux noms évocateurs de leurs origines (Source des Bisses, Vitalité des Glaciers). « Nos produits concilient de plus en plus le plaisir et la sensorialité à des formules ultratechniques », explique Sophie Vann- Guillon. Les membres Élite, Diamant ou Platine n’ont donc rien à envier à leurs consorts européens ou asiatiques, adeptes de ce qui se fait de mieux en termes de soins à la fine pointe de la technologie.

valmontamerica.com

Précision suisse – e-mag

YUL