Loading...

Roche Bobois

AMBASSADRICE MONDIALE DU FRENCH ART DE VIVRE, DISPOSANT DE PLUS DE 250 MAGASINS DANS 55 PAYS, ROCHE BOBOIS PROUVE DEPUIS PRÈS DE SOIXANTE ANS QUE LORSQU’ON EST PASSIONNÉ, IL EST PERMIS DE RÊVER. PORTRAIT D’UNE FAMILLE TISSÉE SERRÉ.

DEUX CLANS, UN ÉLÉMENT

Roche Bobois, c’est d’abord l’histoire de deux familles réunies par l’amour du beau. La famille Roche (Jacques et ses fils François et Philippe) et les frères Patrick et Jean-Claude Chouchan avaient tous pignon sur rue à Paris, les premiers avec leur boutique éponyme et les seconds avec « Au Beau Bois », qui deviendra plus tard Bobois. Que l’on soit Roche ou Bobois, on baignait dans le même élément : le mobilier contemporain. C’est au Salon de Copenhague en 1960 que les destins se croisent : devant leur enthousiasme mutuel envers le style nordique et la montée fulgurante en popularité de ce dernier, les deux familles décident d’unir leurs forces et d’ouvrir une boutique boulevard Saint-Germain, se spécialisant ainsi en importation et distribution de mobilier scandinave. L’aventure Roche Bobois débutait.

Au départ marchand, c’est en devenant tout à la fois éditeur, franchiseur et distributeur que Roche Bobois s’élève au statut de leader. Dès le premier essai, on parle d’un coup de circuit, entre autres grâce à la griffe de celui qui deviendra une légende du design français, Pierre Paulin. La création originale de produits exclusifs, voire personnalisés, devient la signature du groupe, et la distribution sous forme de franchise lui permet d’exporter la marque jusqu’en Amérique du Nord. En effet, Roche Bobois est la première de l’industrie à baser son modèle d’affaires sur ce concept, ce qui mènera à l’ouverture d’une première boutique à Québec en 1973. S’ensuit une enfilade de collaborations avec nombre de jeunes designers et de créateurs de renom, des associations savamment audacieuses, d’un éclectisme visionnaire : Jean Paul Gaultier, Sonia Rykiel Maison, Missoni Home, ils sont plusieurs à avoir contribué à nuancer la palette de couleurs Roche Bobois.

MODERNE, MAIS PAS TROP

Mais qu’est-ce que cet ADN Roche Bobois ? « De l’art appliqué dans la vie, avec de la sensualité, du mouvement, de la féminité », lançait François Roche au magazine Idéat en 2006. En quelques mots : créativité, savoir-faire, innovation, qualité. Créativité, parce que chaque meuble est unique; savoir-faire, parce que le meilleur des talents européens et mondiaux est mis à contribution; innovation, parce que malgré un sens aigu de l’esthétique, la priorité demeure la fonction; et qualité, parce qu’on y traite avec respect des matériaux d’une grande noblesse.

Roche Bobois – e-mag

Hotel Quintessence