Loading...

Affaire de famille

LE SUCCÈS DE CIOT SE DÉCRIT EN QUELQUES MOTS : THE AMERICAN DREAM… PORTÉE PAR LES RÊVES ET LES AMBITIONS DE VISIONNAIRES, L’ENTREPRISE FAMILIALE NE CESSE DE CROÎTRE DEPUIS 67 ANS.

Des immigrants qui s’installent au Canada. Des Italiens qui, à force de travail acharné, bâtissent une entreprise solide qui devient l’une des plus importantes dans son domaine. Scénario de film ? Conte de fées ? Non, c’est l’histoire vraie de la bannière Ciot.

En 1931, Giovanni Battista Ciot quitte l’Italie pour le Canada, laissant tout derrière lui, sauf son ambition et la profonde conviction que cette aventure lui permettra de réaliser ses rêves. D’abord installé en Ontario, Giovanni Battista déménage ensuite à Montréal. Premier emploi au Québec ? Installer de la tuile et du terrazzo. En 1950, il lance sa propre entreprise de fabrication et d’installation de marbre et de terrazzo au 9225 boulevard Saint-Laurent, où se trouve toujours l’atelier et où Margaret, son aînée, travaille depuis son plus jeune âge.

À son tour, Giuseppe Panzera, 16 ans, quitte l’Italie pour venir vivre à Montréal. Il débute comme installateur de tuiles avant de fonder sa compagnie avec son frère et son beau-frère. Parmi ses clients, on retrouve Ciot, ce qui lui permet de rencontrer Margaret, qu’il épouse en 1968. C’est à cette époque que le gendre de Giovanni devient responsable de la compagnie, poursuivant les mêmes objectifs que son beau-père. De 1967 jusqu’à aujourd’hui, il a continué à développer l’entreprise pour en faire l’une des plus grandes sociétés de céramique, de pierres naturelles et d’accessoires de plomberie. Ciot compte aujourd’hui des magasins à Montréal, Toronto, Québec, Brossard, Mississauga, Vaughan, Detroit et New York. Le site Internet donne une bonne idée de la variété des produits de milieu et haut de gamme – dalles, carreaux, mosaïque, accessoires de plomberie, produits de certification Leed et produits pour l’extérieur – importés d’Italie, mais provenant aussi des États-Unis, de la Chine et du Québec. Le choix et les styles sont impressionnants, mais rien ne vaut une visite sur les lieux. On peut y découvrir le service de mosaïque sur mesure, qui a pris de l’ampleur au fil des mois – grâce au travail du mosaïste Igor Marziali. De plus, force est de constater que la qualité du service est insurpassable; certains employés travaillent chez Ciot depuis des décennies. Ciot, c’est aussi une affaire de famille : Kristina est vice-présidente commercialisation et acheteuse, Michael, vice-président et directeur financier, Claudia, directrice du marchandisage… Et c’est sans compter les nombreux neveux et nièces qui y travaillent aussi !

Si le présent est des plus solides, l’avenir est prometteur : de nouveaux produits s’ajoutent à la gamme tous les mois et de nouveaux projets sont en préparation. On peut dire que le succès de Ciot est vraiment gravé dans la pierre…

ciot.com

Affaire de famille – e-mag

Roche Bobois