Loading...

Artiste céramiste au parcours d’exception – Pascale Girardin

Qu’ils soient de New York, Paris, Shanghai ou Dubaï, les plus grands designers et propriétaires d’hôtels, de restaurants et de boutiques de grand luxe connaissent très bien l’oeuvre de l’artiste céramiste Pascale Girardin. On lui confie des espaces contemporains auxquels on veut insuffler une âme, une atmosphère, où l’art intègre les lieux, côtoie l’expérience humaine, complémente l’architecture, ajoute à l’esthétique et favorise le bien-être.

Des noms prestigieux composent son extraordinaire portefolio; le Nobu Downtown de New York, le Saks Fifth Avenue de New York, les résidences privées du Four Seasons de Pudong, le grand magasin Printemps à Paris, le Al Badia Golf Club à Dubaï. Plus récemment, elle terminait un claustra pour le nouvel hôtel Signiel à Séoul, une nouvelle série de totems pour des bureaux à Beijing et une murale pour le Bellagio, à Shanghai.


Pascale, après toutes ces expériences extraordinaires, avec qui aimeriez-vous travailler ?
« J’aimerais énormément travailler sur une collection d’objets pour Hermès ! »

Comment abordez-vous un projet ?
« Ce sont souvent des éléments sur lesquels mon regard se pose. Ces moments de prise en considération sont très furtifs, mais ils laissent leur empreinte en moi. Par exemple, ça peut être le volume et les proportions d’un objet insolite, ou encore la texture et la couleur d’une surface naturelle ou non. Ces choses sont difficiles à expliquer, mais lorsque je perçois un objet, un volume ou une surface qui m’intriguent, ils demeurent gravés dans ma mémoire et deviennent le point de départ d’une nouvelle oeuvre. »

À quoi ressemble votre processus de création ?
« Le métier de céramiste requiert beaucoup de patience et de connaissances élargies sur la chimie, la physique, les arts visuels et la sculpture. Lorsque je conçois une pièce, je sais que mes chances de la réussir sont de 50 à 80 %. Beaucoup de choses peuvent arriver aux étapes du séchage, de l’émaillage ou de la cuisson. Mon travail évolue ainsi, selon le degré de difficulté et mes chances de réussite. Je ne cherche pas à réaliser des pièces faciles; je recherche plutôt le geste fluide et l’imperfection naturelle qui confère à une pièce son unicité, son caractère élégant et poétique. »


Céramiste, sculpteure, designer, elle conçoit et produit également de la vaisselle pour des restaurants de haute gastronomie en Amérique du Nord, tels le J&G Grill, le Nobu et le Toqué!

Artiste au parcours étonnant, elle a d’abord étudié en biologie (à l’Université de Montréal), puis en arts plastiques (BFA à l’Université Concordia), en céramique (Centre de céramique Bonsecours), en design (certificat à l’Université Concordia) et enfin en arts visuels (maîtrise en arts visuels et médiatiques à l’UQAM). Elle est aussi lauréate de plusieurs prix et bourses (Prix Pierre-Pagé, François-Houdé, Conseil des arts et des lettres du Québec et Conseil des arts du Canada).

pascalegirardin.com

Artiste céramiste au parcours d’exception – Pascale Girardin – e-mag

Groupe Beauchamp