Loading...

L’étoile Filante – Yves Saint-Laurent

IL Y A DES COMÈTES QUI TRAVERSENT LA VIE À LA VITESSE DE L’ÉCLAIR TOUT EN LAISSANT DANS LEUR SILLAGE DES PARCELLES D’ÉTOILE. YVES SAINT LAURENT EST DE CES PERSONNALITÉS STELLAIRES. CRÉATEUR D’EXCEPTION, IL A SU TRANSFORMER LA NOTION DE BEAUTÉ À SON ÉPOQUE ET LAISSER EN HÉRITAGE À TOUTES LES FEMMES… L’AUDACE.

Sous des dehors d’enfant sage, Yves Saint Laurent cache un tempérament passionné. En 1957, à 21 ans, il est nommé successeur du couturier Christian Dior avant de fonder en 1961, avec son complice Pierre Bergé, sa propre maison de couture. Cet homme au sourire timide prend d’assaut le Tout-Paris de 1960. La France l’aime, l’Amérique aussi. Il comprend les femmes et sait interpréter avec élégance leurs espoirs, leurs aspirations et leurs envies de liberté. Il emprunte à la garde-robe masculine la saharienne, le pantalon et le smoking, puis propose à une clientèle plus jeune des collections de prêt-à-porter à la fois bohèmes et chics, vendues Rive Gauche, à Paris.

Sa carrière prolifique sera marquée de coups d’éclat : la robe Mondrian (collection automne-hiver de 1965), entre autres. « Yves Saint Laurent aimait l’art », explique Linda Vandal, chef nationale de la formation et de la gestion du détail pour Yves Saint Laurent Beauté chez L’Oréal Canada. « Cette robe emblématique a été inspirée par les tableaux de Piet Mondrian. La Couture Palette de fards pour les yeux est aujourd’hui encore structurée comme une oeuvre de ce peintre. » Van Gogh, Picasso et le Pop Art serviront aussi d’inspiration au créateur qui, pendant 45 ans, occupera l’avant-scène de la mode parisienne et internationale. En 2002, il fait ses adieux au monde de la couture. Il meurt six ans plus tard, emporté par un cancer du cerveau.

Ce décès devient une renaissance, et le créateur de génie se transforme en icône dans l’imaginaire populaire. Depuis, l’influence du prince de la couture ne se dément pas. Deux musées à son nom – un à Paris et un autre à Marrakech – ouvriront leurs portes en octobre 2017; sa vision iconoclaste de la femme et de la beauté semble plus actuelle que jamais.

LES INFLUENCES

Yves Saint Laurent saura réinterpréter et magnifier tout ce qui l’entoure. Certaines influences demeurent toutefois essentielles : celle de sa mère, en premier lieu. C’est elle qui l’initiera à la mode. Pour lui rendre hommage, il créera les fabuleux boîtiers dorés qui servent encore d’écrins à sa gamme de produits de beauté.

Paris jouera aussi un rôle de premier plan dans l’univers du grand couturier. La capitale française laissera sa marque sur la conception de sa gamme de parfums et d’articles de beauté. « On retrouve l’influence parisienne à tous les niveaux, aussi bien dans le choix des produits que dans celui des teintes et de leur présentation », affirme Linda Vandal.

Enfin, la passion du couturier pour les voyages deviendra rapidement une source de créativité. Si la Russie et le Japon le fascinent, le Maroc sait le conquérir. En 1966, avec Pierre Bergé, il achète à Marrakech la propriété et le jardin du peintre français Jacques Majorelle. Il ajoutera le bleu Majorelle (un mélange d’outremer et de cobalt) à sa palette de couleurs. Cette teinte deviendra rapidement un incontournable pour toutes les femmes du monde qui veulent mettre leur regard en valeur.

LA FEMME IDÉALE

Yves Saint Laurent veut que la femme qu’il habille soit parfumée et maquillée pour traduire sa vision de la beauté. Il veut lui donner la force de bousculer les conventions et lui permettre de choisir sans contrainte son allure et son style.

Après avoir transformé la garde-robe de sa clientèle en féminisant le pantalon et le smoking, il parvient à dépoussiérer le monde de la beauté en misant sur la carte de l’androgynéité. « Il n’hésite pas à jouer les contrastes et la dualité masculinité-féminité. Enfin, la femme peut être créative ! », explique Linda Vandal.

Lorsqu’il lance la gamme beauté en 1978, les couleurs et les produits choisis représentent les valeurs anticonformistes que le couturier aime mettre de l’avant. « Il veut que la femme s’éloigne des codes établis, » poursuit-elle. « La femme idéale d’Yves Saint Laurent était confiante et ne suivait pas les règles. »

Si les temps ont changé, la gamme Yves Saint Laurent Beauté a su conserver son caractère à la fois libérateur et provocateur. Les produits plaisent toujours aux plus de 30, 40 et 50 ans qui cherchent à se démarquer, mais savent aussi séduire une clientèle plus jeune qui s’identifie au look rock chic.

UN HÉRITAGE BEAUTÉ

Anticonformisme, androgynéité, goût pour la provocation… Aujourd’hui encore, la marque Yves Saint Laurent Beauté traduit l’esprit du créateur.

Les intemporels sont toujours là. Le fard à lèvres fuchsia NO 19 aura 38 ans cette année, alors que le stylo Touche Éclat, qui met le visage en lumière, sera transformé en cushion compact pour marquer ses 25 ans. Toutefois, une nouvelle génération de produits s’apprête à transformer nos rituels beauté. Perpétuant la fascination du couturier pour le baiser, le Tatoutage Couture fait son entrée ! Véritable révolution, ce produit sera lancé en septembre 2017 imite l’effet de l’encre pour des lèvres mates aux contours parfaitement ourlés.

Si Yves Saint Laurent nous a aussi laissé des fragrances inoubliables, sachez que depuis, le floral et romantique Paris (1983) a donné naissance en 2016 à Mon Paris, une déclinaison chyprée et enivrante. Quant à Opium, composé de musc, de vanille et de myrrhe, qui avait choqué l’Amérique de 1977, il n’a rien perdu de son attrait incendiaire et se trouve jumelé à Black Opium (2014) qui surprend par ses notes de café.

QUARANTE ANS, ÇA SE FÊTE !

En 2018, Yves Saint Laurent Beauté fêtera ses quarante ans. Les célébrations entourant l’événement demeurent un mystère, mais soyons assurés que celles-ci rendront hommage à la femme et à ses multiples facettes. D’ailleurs, l’arrivée du maquilleur Tom Pecheux comme directeur international de la beauté pour la maison Yves Saint Laurent saura donner une seconde jeunesse à la marque. Reconnu comme visionnaire et créatif, ce passionné saura réveiller nos rêves de couleurs et rallumer nos envies pour une beauté frondeuse, unique et audacieuse.

ysl .com

L’étoile Filante – Yves Saint-Laurent – e-mag

YUL