Loading...

LE FLAIR EN HÉRITAGE

La maison Creed séduit les amateurs de parfums rares depuis plus de 250 ans avec ses fragrances uniques, véritables chefs-d’oeuvre de composition. Ces parfums raffinés et de grande qualité sont le fruit d’une tradition familiale et artisanale.

CreedCinq lettres et sept héritiers. L’histoire de cette dynastie parfumée remonte à 1760. À l’époque, James Henry Creed est marchand de nouveautés et « fournisseur attitré » de la cour d’Angleterre et de la reine Victoria. Il vend des robes, des tissus et des gants, mais aussi des parfums très puissants qu’on applique alors par petites gouttes derrière les oreilles. L’engouement est immédiat. Creed se taille une place de choix dans toutes les cours d’Europe : celles de l’empereur François-Joseph d’Autriche-Hongrie, de Maria-Cristina d’Espagne et de Nicolas de Russie. C’est d’ailleurs à la demande de l’impératrice Eugénie que son descendant Henry Creed ouvre une succursale à Paris en 1854. Henry Creed est alors tailleur et confectionne des vêtements sur mesure rue Royale, à Paris. Olivier Creed, le PDG actuel, reprend les parfums en 1970. Il ferme l’atelier de la rue Royale pour ouvrir une boutique au 38 avenue Pierre-1er-de-Serbie. Au fond de la boutique, une sélection de chemises, de cravates et de pulls rappelle encore ce passé de maître tailleur.

Erwin Creed, septième du nom, et sa soeur Olivia sont aujourd’hui les dignes héritiers de la maison. Une nouvelle génération qui s’appuie sur les valeurs fondamentales d’une parfumerie à la fois classique et inventive, de grande qualité, mais surtout familiale et artisanale. La vision familiale : évoluer, certes, mais en toute discrétion. Olivier et Erwin Creed sillonnent donc la France et l’étranger afin de sélectionner les meilleures essences et concrètes de rose de Bulgarie, de Turquie ou du Maroc, ainsi que les jasmins d’Italie ou de France. Leur signature personnelle ? « Chez Creed, on se concentre sur des choses très basiques, simples et fraîches. J’aime les parfums classiques. Une très bonne bergamote, un très bon citron, une menthe poivrée… On préfère les odeurs discrètes, mais de très grande qualité; cette dernière se détecte dans les parfums. C’est moins agressif pour l’odorat, et les notes sont plus riches », explique Erwin Creed.

Les formules sont pesées, mélangées, macérées et filtrées à la main dans la pure tradition du fondateur James Henry Creed. Tout est conçu de façon artisanale dans l’usine d’Ury, près de Fontainebleau. C’est là que la famille compose ses formules et surveille toutes les étapes de la création. Gage d’authenticité, la technique d’infusion, délaissée dans les fabrications industrielles modernes, permet de conserver l’originalité du produit. La maison fabrique aussi ses propres distillats de vanille et de civette. Parmi les fragrances mythiques, le parfum Fleurissimo est une commande spéciale du Prince Rainier à l’occasion de son mariage avec Grace Kelly en 1956. Il contient de l’ylang, de la tubéreuse et de la rose bulgare. C’est aussi le parfum que Kate Middleton a choisi pour son mariage. « Je l’aime beaucoup : il est très fleuri, rond et axé sur la note de coeur. C’est un beau parfum classique qui respecte le côté capiteux de la fleur », confie Erwin Creed. Quant au parfum Love in White, il est porté par Michelle Obama. Pour la petite histoire, c’est son acheteur personnel qui lui procure chez Neiman Marcus, à Washington. « Je ne l’ai pas senti sur elle, mais à mon avis, il doit y avoir une belle symbiose avec la peau. Les peaux noires prennent très bien les parfums naturels. C’est un parfum de fleurs blanches un peu musqué. Mon père et moi avions eu au départ l’idée de travailler sur une note de riz », ajoute-t-il.

En quoi le goût des femmes a-t-il évolué en matière de parfum ? « Les femmes se masculinisent beaucoup; les notes masculines apportent plus de force, un côté un peu garçon atténué par une douceur fleurie et féminine. Nous avons aussi un parfum un peu chypré et masculin, moins floral et plutôt oriental, pour donner un aspect léger à l’eau de cologne », mentionne Erwin. Creed, c’est aussi des flacons originaux et exclusifs dont le bouchon de verre émeri est recouvert de cuir naturel. Gage d’extrême savoir-faire, la marque est aujourd’hui dans les boutiques les plus prestigieuses du monde entier, en parfait équilibre entre son patrimoine, son internationalisation et sa vision pérenne.

Offert chez Holt Renfrew et Henri Vézina, Centropolis, 1825 boul. Daniel-Johnson, Laval

creedboutique.com

LE FLAIR EN HÉRITAGE – e-mag

Roche Bobois