Loading...

Marisa Minicucci… ou l’art de se renouveler

Parfois, les designers se contentent de répéter ce qui fonctionne bien, saison après saison. Ça n’a jamais été le cas de Marisa Minicucci. Rencontre avec une designer inspirante.

Marisa Minicucci a eu plusieurs vies dans l’univers de la mode. Elle a d’abord été l’étudiante douée et déterminée qui, à peine sortie du Collège Lasalle en 1981, obtenait un poste d’assistante chez Irving Samuel, marque reconnue à l’époque pour ses manteaux et tailleurs. Rapidement, elle a fait sa place chez le détaillant haut de gamme, et c’est même elle qui a lancé leur collection de vêtements sport.
Après une aventure de 10 ans, la créatrice avait accu-mulé l’expérience nécessaire pour lancer Marisa Mini-cucci. Toujours haut de gamme, la collection était en fait une continuité de ce qu’elle faisait, avec un peu plus de son flair personnel. C’est d’ailleurs pour se détacher de cet héritage que Marisa a fondé M Siamo en 2003.

« toute femme a besoin de vestons bien coupés et d’un manteau stylé et de qualité »

Son objectif était d’offrir des vêtements toujours élégants, mais plus près du corps, avec des tissus technos et plus tendance. M Siamo a obtenu un beau succès, surtout du côté américain, mais la crise écono­mique qui a fortement affecté les États-Unis l’a obligée à fermer boutique en 2008.
Il aurait été facile de se laisser abattre, mais la designer a plutôt profité de la situation pour se remettre en question. Afin de traverser cette étape, elle a pu compter sur l’appui de sa fille Anissa, qui avait 21 ans à l’époque. Refusant que sa mère abandonne, Anissa a eu l’idée de lancer une collection avec elle. Pour Marisa, il n’était toutefois pas question de conti­nuer à proposer des gammes complètes; elle préférait se concentrer sur ce qu’elle faisait de mieux, car la femme d’aujourd’hui magasine autrement. Par exemple, elle peut acheter un jean à un endroit donné, ses chemisiers chez un autre détaillant, et ne jurer que par telle ou telle marque pour ses pulls en cachemire…
Marisa et Anissa ont donc lancé Minicucci x Marcanio (leurs deux noms de famille), une collection spécialisée en vestons et manteaux, à la toute fin de 2012. Selon les designers, toute femme a besoin de vestons bien coupés et d’un manteau stylé et de qualité. Deux pièces pour lesquelles elles sont prêtes à dépenser plus.
La collection Minicucci x Marcanio est très moderne par son approche privilégiant une élégance sans chichis (effortless chic), donc moins classi­que que celles habituellement créées par Marisa. Mais avec sa fille à ses côtés, le saut était facile à faire. Ce mariage des visions de femmes de 53 et 26 ans est d’ailleurs la plus grande force de la marque. Marisa apporte son expérience et sa connaissance des matières, tandis qu’Anissa propose un vent de fraîcheur sur le plan du stylisme et même du marketing. Le résultat est un produit qui touche différentes générations.
Les designers s’accordent pour dire que la cliente Minicucci x Marcanio est une femme intelligente, qui sait ce qu’elle veut et qui s’assume! Et quand on leur demande comment elles trouvent le fait de travailler en famille, les deux répondent que même si la relation (et chacune des décisions) peut parfois être très émotive, elles ne se passeraient pas
l’une de l’autre.

wearmm.com

Kebecson