Loading...

Maxime Vandal & Richard Ouellette, Bâtisseurs de marque

L’ENTREPRISE DE CET ARCHITECTE ET DE CE DESIGNER SE MESURE À CELLES DES PLUS GRANDS DE L’INDUSTRIE. LEUR ASSOCIATI ON DANS LA VIE COMME DANS LES AFFAIRES EST NOURRIE PAR LE DÉSIR DE FAIRE DE LEURS RÊVES ET DE CEUX DE LEURS PRESTIGIEUX CLIENTS UN MODE DE VIE SANS COMPROMIS.

Ils ont créé Les Ensembliers, un modèle unique réunissant cabinet d’architecture, agence de design et entreprise de construction. À la conquête du marché nordaméricain, ce tandem branché sur ses origines jouit d’une réussite bien méritée.

Maxime fut en effet l’un des plus jeunes architectes reçus au sein de sa profession. Malgré la crise économique, il a réussi à se tailler une place chez un entrepreneur de renom mandaté pour construire l’ambassade américaine située à Ottawa. Il a pris par la suite le relais de cet employeur pour une rencontre liée à la construction d’un domaine unique : le Manoir à Sagard. Maxime devient rapidement responsable en chef du chantier, à l’insistance de son nouveau client, qui lui ouvre les portes de ses multiples résidences et lui fait découvrir des métiers ancestraux inspirants, qui le pousseront à développer sa créativité.

Diplômé en mode, Richard apprend les différentes réalités du métier chez BRP (Bombardier Recreational Products) à titre de designer. Ensuite, chez Orage, il remporte une Griffe d’Or pour une collection de vêtements de sport avant d’élargir ses horizons grâce à des études en design de l’environnement. À sa sortie, il accepte d’épauler Maxime, qui vient d’ouvrir ses propres bureaux dans l’un des garages du Manoir Sagard pour la réalisation d’un événement qui connaît un franc succès.

Les deux partent ensuite en voyage, mais réalisent au retour que la fête est terminée; la crise économique de 2008 bat son plein. Audacieux et passionnés, ils achètent une maison à Westmount, la transforment en véritable showroom de luxe où ils donnent différents cocktails pour des clients potentiels. En faisant les sacrifices qui s’imposent, ils se bâtissent projet par projet une réputation enviable grâce à leur vision cohésive et raffinée, présente à chacune des étapes du processus de création.

Déterminés à faire évoluer leur marque, ils organisent un rendez-vous à New York avec des dirigeants de Kravet. Sans émission de télé, statut de vedette, livre ou autre pour défendre leur potentiel, ils mettent leurs tripes sur la table en racontant leur histoire et en exprimant leur volonté de créer leur gamme de produits… avec ou sans Kravet ! Maintenant designers du site curatedkravet.com, Richard se voit également offrir la conception de la prochaine collection de tissus de la maison Brunschwig et Fils (maison française centenaire, symbole du bon goût et du raffinement de la France). En 2017, une collection de tissus d’ameublement portant sa signature sera distribuée mondialement. De plus, le comité de sélection de Kips Bay Decorator Show House (un événement philanthropique annuel mandatant un designer de renom pour assurer la transformation de chacune des pièces de la maison – kipsbaydecoratorshowhouse.org) vient de choisir Les Ensembliers pour réaliser le dressing room de Madame. Ce projet prestigieux, qui constitue le déploiement médiatique en décoration réunissant toute la haute société new-yorkaise, est sans contredit une plateforme de rayonnement stratégique pour ce duo de grand talent.

Dans cet univers où gravitent les grands noms, c’est une consécration. Ils sont résolument les bâtisseurs d’une grande marque.

ensembliers.com

Maxime Vandal & Richard Ouellette, Bâtisseurs de marque – e-mag

pub