Loading...

TIFFANY & CO. La quintessence du bon gout

TIFFANY EST PEUT-ÊTRE L’UNE DES PLUS PRESTIGIEUSES COMPAGNIES AMÉRICAINES. BIEN SÛR, PLUSIEURS BRASSENT D’IMMENSES CHIFnext-3.0ES D’AFFAIRES OU SONT CONNUES INTERNATIONALEMENT, MAIS AUCUNE N’A UNE HISTOIRE PLUS RICHE ET D’AURA PLUS BRILLANTE. FONDÉE PAR CHARLES LEWIS TIFFANY, LA FAMEUSE MARQUE FÊTE CETTE ANNÉE SON 175E ANNIVERSAIRE DE CRÉATION.

Le 14 septembre 1837, Charles Tiffany installe son magasin de produits de luxe au 259 Broadway, à New York ; les recettes de la journée : 4,98$. En 1845, il introduit pour la première fois au pays un catalogue postal ; on y vend divers items classe : cravaches et prunes confites françaises ! La maison offre beaucoup d’objets en argent. Tiffany sera d’ailleurs le premier à appliquer le standard 925/1000 (le métal précieux doit avoir une teneur de 92,5 % en argent), qui sera adopté plus tard par les États-Unis. Durant la Guerre civile, Tiffany étend ses compétences en fabriquant des épées de cérémonie pour de grands généraux. Ce ne sera pas sa dernière incursion dans le domaine des commandes spéciales du monde militaire, politique ou sportif. Médaille du Congrès, vaisselle présidentielle, bijoux pour la Première Dame, même le fameux Vince Lombardi Trophy, remis à chaque Super Bowl du football américain, sont l’œuvre de Tiffany & Co.!

Vers la fin du XIXe siècle, Charles Tiffany porte quelques gros coûts qui vont asseoir sa réputation de bijoutier hors pair. En 1878, il achète un diamant de 287 carats de couleur jaune qu’il fait tailler et appeler Tiffany Diamond. Le joyau n’est pas à vendre, mais il épate la galerie. Il remet ça quelques années plus tard en se portant acquéreur des bijoux de la Couronne française. Pas étonnant que Charles Tiffany soit reconnu alors comme le roi des diamants. Il fait mieux en instituant une tradition qui tient la route encore aujourd’hui : la bague de fiançailles ! Le fameux solitaire que les amoureux s’échangent est donc une invention de la Tiffany & Co.

Dans l’industrie des produits de luxe, le conditionnement (packaging) est important. Tiffany l’a bien compris et a lancé une autre idée qui a duré dans le temps et inspiré d’autres détaillants : la Tiffany Blue Box. À chaque achat, on recevait l’item dans une boîte en carton rigide avec couvercle de couleur bleue. Celle-ci est devenue en quelque sorte le symbole du bon goût, de l’élégance et de l’exclusivité. La seule vue de la boîte bleue suscite toujours des convoitises.

Le design a de tout temps occupé une place de choix dans l’histoire de Tiffany. En 1902, le premier directeur du design était le fils du fondateur, Louis Comfort. Pour situer le personnage, il suffit d’évoquer les vitraux Tiffany. C’est lui le grand maître d’œuvres en verre teinté de style Art nouveau reconnu mondialement ! D’autres noms prestigieux vont s’ajouter à la liste des collaborateurs de la célèbre maison new-yorkaise. Paloma Picasso (la fille du peintre espagnol), le designer parisien de bijoux Jean Schlumberger, l’architecte canadien Frank Gehry et la designer italienne Elsa Peretti ont tous signé des collections pour Tiffany. D’autres personnalités ont été associées à cette marque de prestige. Le peintre Andy Warhol a déjà dessiné des cartes de Noël pour Tiffany & Co. Une pléiade d’actrices ont été vues sur des tapis rouge portant des bijoux Tiffany : Natalie Portman, Angelina Jolie, Jessica Biel, Claire Danes, Anne Hathaway… Mais la première fut Audrey Hepburn, photographiée en marge d’un film justement intitulé « Breakfast at Tiffany’s ».

Le savoir-faire de la marque dans son domaine est tel que Tiffany détient même un brevet pour une coupe particulière de diamant appelée Lucida. Par ailleurs, les États-Unis ont adopté en 1926, le standard de Tiffany en matière de pureté pour le platine, établi à 95 %. Autant de preuves qui s’ajoutent aux autres que l’entreprise est dominante et avant-gardiste. Et diversifiée aussi. Car on peut se procurer bien des produits Tiffany. En joaillerie, on fabrique bracelets, broches, colliers, bagues ou boucles d’oreilles. Dans cette catégorie, la compagnie excelle évidemment dans la taille de diamants. En horlogerie : des montres pour femme et pour homme. Dans le secteur des accessoires : des lunettes de soleil, des sacs à main, des carrés de soie, des porte-clés… Des parfums aussi. Et des articles de table, des vases aux pichets en passant par les bols, les verres, les plateaux ou les assiettes ! Sans compter les cadeaux en tous genres pour les amoureux, les mariés, les bébés ou les gens d’affaires. S’il existe des seaux à glace en argent à 65 000 $, on peut quand même se procurer des bijoux à moins de 250 $. Avec la fameuse boîte bleue en prime.

Tiffany se révèle donc une marque dont la constance est la qualité, l’élégance et le bon goût. Ses 175 premières années laissent présager un avenir tout aussi glorieux. Au plus grand plaisir des adeptes de la beauté.








Avenue Design