Loading...

Tristan Giguère, Une passion nommée informatique

On peut très bien s’imaginer discuter avec un entrepreneur en informatique animé d’une passion brûlante, mais lorsque le gars en question a… 11 ans! Tristan Giguère étudie en sixième année à l’Académie des Sacrés-Coeurs à Saint-Bruno-de-Montarville. C’est le bolé en informatique de sa classe, de l’école même. Il avait été choisi pour participer à l’émission Dis-moi tout de Télé-Québec, où des élèves interrogent des personnalités ou des gens d’affaires. Ce qu’on lui a demandé, c’était de présenter sa mini compagnie, Tristan Giguère Informatique. Il est arrivé sur le plateau avec son Mac, ses clés USB, ses cartes d’affaires qu’il avait lui-même créées, imprimées et découpées une à une, en faisant une prestation de 12 minutes faite à partir de PowerPoint! Il a même poussé l’audace de faire comme dans l’émission Dans l’oeil du dragon, soit de demander un financement de 100 000$ aux invités de la semaine, Alexandre Taillefer et Danièle Henkel. Il s’est défendu en disant que ce n’était pas une «vraie demande», mais interrogé sur ce qu’il aurait fait avec une telle somme, il a énuméré sans hésitation: logiciels performants, hébergement Web, bureau… Son intérêt pour l’électronique, qui date d’à peine deux ans, est en croissance fulgurante. Il veut entreprendre des études en génie informatique et incorporer une société bien réelle dès sa majorité. Tout ça pour faire de l’argent ? La réponse est vive : non. Il parle plutôt de passion. On comprend mieux le personnage quand on lui demande d’où vient cet intérêt. En parcourant Internet, quand il avait 9 ans, il a été plus impressionné par la face cachée de cet outil que par ce qu’il y voyait. On peut établir un parallèle avec son idole, le magicien Luc Langevin, qui divertit les gens tout en se servant de la science et de l’invisible. Étonnamment, Tristan est lui aussi magicien depuis trois ans et il a près de 30 tours dans son sac! Sera-t-il un décrocheur comme Bill Gates ? Pas du tout; ce dernier n’est même pas un modèle pour lui. Tristan est sérieux, curieux («J’ai 50 questions par jour.») et entrepreneur dans l’âme. L’été dernier, il a créé une petite entreprise de lavage de bateaux et de voitures; les bénéfices lui ont permis, en partie, de s’acheter du matériel électronique : un mini iPad. Décidément, la technologie et la passion le mèneront loin.

Par: Pierre Deschênes
Photos: Émilie Chamberland

m13-releve-tristan-giguere-01

m13-releve-tristan-giguere-02

m13-releve-tristan-giguere-03

Laval Jaguar Range Rover