Loading...

La passion du jeu de Mario Forget

LA PLUPART DES CHAMPIONS ONT, TRÈS JEUNES, REPÉRÉ LEUR ÉTOILE DANS LE CIEL. CÉLINE DION, GUY LAFLEUR, EDDY MERCKX SONT DE CETTE RACE D’INDIVIDUS. S’IL NE PEUT SE VANTER D’AVOIR LA NOTORIÉTÉ DE CES SUPER VEDETTES, MARIO FORGET PEUT CEPENDANT SE RÉJOUIR, COMME EUX, DE MENER UNE CARRIÈRE SOUS LE SIGNE DE LA PASSION.

Ce professionnel de golf enseignant au prestigieux Club Laval-sur-le-Lac a su dès son enfance qu’il voudrait un jour trouver l’équilibre entre travailler et jouer.

«Je n’ai toujours eu qu’une idée en tête, et c’était jouer, explique-t-il. Je jouais au hockey sans arrêt l’hiver, je ne pensais qu’à ça. Un été, j’avais besoin d’argent pour m’acheter des patins (et continuer à… jouer). J’ai commencé à travailler comme caddie au club de Golf Rosemère. C’est là que j’ai eu la piqûre du golf. Elle se révèle encore aussi forte aujourd’hui, 40 ans plus tard.»

«Sur les terrains, ce sont les instructeurs qui ont piqué ma curiosité. J’admirais leur goût de l’enseignement, de la technique, de la stratégie, du jeu. Aujourd’hui, à 52 ans, je peux dire qu’il n’y a pas grand-chose qui peut me rendre plus fier que le sentiment d’avoir aidé quelqu’un à s’améliorer. Je suis privilégié parce que mon métier me permet de nourrir ce genre de sensation presque à tous les jours.»

Preuve de sa passion, Forget soutient que s’il devenait millionnaire, il consacrerait ses journées à faire du bénévolat… en dispensant des leçons de golf.

Certains paieraient cher, très cher, pour disputer une ronde, une seule, au club Laval-sur-le-Lac et sur certains autres parcours où Forget a joué, tels que le Royal Québec, Los Cabos au Mexique, Pine Valley, Pebble Beach et… Augusta National, où se déroule le Tournoi des Maîtres à chaque année. «J’y ai disputé trois rondes. Un rêve ! » s’exclame-t-il.

Le commandant Cousteau s’est souvent fait dire qu’il avait eu de la chance. Il répondait alors que c’était vrai, mais qu’il s’était donné l’occasion d’en avoir. C’est exactement ce qu’a fait Mario Forget en allant demander du travail comme cadet, tout jeune.

LES LÉGENDES DU GOLF À MONTRÉAL
Le club Laval-sur-le-Lac et Le Blainvillier accueilleront, à la fin juin, les qualifications en vue de l’événement de l’année, au Québec, le Championnat de Montréal, un tournoi des légendes de la PGA. L’édition de 2011 se déroulera au club Fontainebleau de Blainville et offrira une bourse de 1,8 million $. Durant trois jours, les meilleurs séniors s’affronteront : Jay Haas, Fred Couples, Mark Calcavecchia, Larry Mize et de nombreux autres devraient en mettre plein la vue. (www.championstourmontreal.com.

UN SPECTACLE MÉCONNU ET DE QUALITÉ
Le circuit l’Association des golfeurs professionnels du Québec (AGP) présente un grand nombre de tournois. Parmi les compétitions, notons la Classique Acura qui lancera la saison, au club de Val des Lacs, un petit joyau niché à Sainte-Sophie, près de Saint-Jérôme. Il y aura aussi, sous la présidence d’honneur de l’ancien directeur-gérant des Canadiens, Serge Savard, la Coupe Canada 2011, du 4 au 7 août au Club de golf de La Vallée du Richelieu à Sainte-Julie.

Mario Forget

Photo: Neal Hardie

pub